Le trench-coat est né pendant la Première Guerre mondiale, il était utilisé par les officiers britanniques dans les tranchées. Thomas Burberry, de la célèbre maison de luxe britannique, a été contacté par le bureau de Guerre pour concevoir un manteau pouvant remplacer les manteaux lourds des forces armées. Burberry était déjà connu grâce à sa découverte révolutionnaire de la gabardine. Ainsi, il a créé les trech-coats avec ce tissu complètement respirant et imperméable. Après la guerre, les civils choisissent également de porter ces manteaux, ceux-ci sont parfaits pour les activités de plein air.

Les manteaux imperméables à double boutonnage étaient caractérisés par ses dix boutons sur le devant, des grandes poches avec fermeture à bouton, des cols larges, un rabat à pistolet sur la poitrine droite (bavolet revolver), une ceinture à la taille et aux poignets, et des manches raglan pour laisser assez de place pour mettre un pull en dessous. Les pattes d’épaulettes ont été ajoutées afin que la personne puisse attacher des épaulettes indiquant le rang, ou encore pour maintenir la sangle d’un sac. La ceinture autour des poignets était destinée à empêcher l’eau de couler sur l’avant-bras lors de l’utilisation de jumelles sous la pluie par exemple. Selon une légende, les anneaux métalliques en forme de « D » de la ceinture étaient conçus pour transporter des grenades. Pas impossible, mais il étaient apparemment plutôt destinés à fixer des étuis de carte et d’autres équipements de terrain à la ceinture.

Pub Burberry

Le trench-coat était généralement porté comme coupe-vent ou comme veste de pluie, et non pas pour se protéger du froid en hiver ou de la neige (bien que beaucoup viennent avec des doublures en laine amovibles pour plus de chaleur, elles ne sont généralement pas aussi chaudes qu’un manteau). Il était dimensionné pour être porté au-dessus du manteau militaire, afin de se protéger de l’eau lorsque la température était suffisamment froide pour nécessiter un manteau plus épais, ce qui explique le dimensionnement traditionnellement généreux des trench-coats.

This image has an empty alt attribute; its file name is FWW-1.png
Officiers britanniques

La couleur traditionnelle d’un trench-coat est kaki afin de pouvoir se camoufler facilement, bien que les versions plus récentes soient disponibles dans de nombreuses couleurs.

Le motif iconique à carreaux Burberry servait de doublure pour leurs trench-coat depuis les années 1920 au moins.

This image has an empty alt attribute; its file name is sans-titre-1.png
Trench-coat avec check Burberry

C’est au cours des années 1960 que les traits les plus emblématiques du trench-coat, le bavolet tempête, les anneaux en D et les épaulettes, ont été poussés au-delà de leurs fonctions pour devenir des déclarations de mode.
(Lire article « Pourquoi le style des années 60 et 70 est-il si emblématique ? »)

This image has an empty alt attribute; its file name is marilyn-1-1024x773.png
Marilyn Monroe

Marilyn Monroe a porté un trench-coat dans son film de 1960, Let’s Make Love, et Brigitte Bardot dans Le Repos du guerrier, film de Roger Vadim en 1962.

This image has an empty alt attribute; its file name is brigitte-1-1024x711.png
Brigitte Bardot

Le film Breakfast at Tiffany’s a, sans doute, l’une des scènes les plus célèbres de l’histoire du cinéma: Audrey Hepburn, se précipitant en taxi pour retrouver son chat perdu au beau milieu d’une averse, tout en portant un trench-coat.

This image has an empty alt attribute; its file name is audrey.png
Audrey Hepburn

Entre les années 1960 et 1970, Yves Saint Laurent a fait du trench-coat un élément récurrent de ses collections de prêt-à-porter. Dans le film Belle de Jour, en 1967, il a offert une nouvelle orientation au manteau pour Catherine Deneuve, en créant une version noire et brillante qui lui donna un nouveau niveau de sex-appeal.

This image has an empty alt attribute; its file name is catherine.png
Catherine Deneuve

Le trench-coat est devenu le manteau parfait pour tout le monde et pour chaque occasion. Il pouvait être porté de manière élégante, comme Jackie Kennedy, qui l’a associée à une robe de soirée; ou de manière décontractée, comme Jane Birkin, qui l’a porté avec un sac à main en paille et des ballerines.

This image has an empty alt attribute; its file name is jackie.jpg
Jackie Kennedy
This image has an empty alt attribute; its file name is jane.jpg
Jane Birkin avec Serge Gainsbourg

Depuis sa création, le trench-coat a été témoin de batailles et de défiles. Il a été porté par des officiers, des princes et des artistes, et il a été transformé avec des tissus comme le daim et le cuir, entre autres. Bien que notre style continue à évoluer, le trench-coat restera toujours un élement clé de notre garde-robe.

Leave a comment